1 mégot pollue à lui seul 500 litres d'eau écomégot

Pourquoi les mégots de cigarettes polluent-ils les océans ?

Les mégots de cigarettes sont parmi les déchets les plus répandus et les plus néfastes que l’on trouve dans les océans. Bien que de petites tailles, ils sont extrêmement dommageables pour l’environnement marin. Selon le Comité National Contre le Tabagisme, ils constituent 40% des déchets présents dans la mer Méditerranée.

Le Centre d’information sur l’eau dénombre 11 milliards de mégots jetés chaque jour dans le monde. D’après une étude Alcome, chaque année en France, ce sont 7,7 milliards de mégots qui sont jetés par terre, alors qu’un mégot pollue à lui seul 500 litres d’eau.

Comment un mégot entraîne-t-il la pollution de l’eau et pourquoi est-il de notre devoir d’adopter un comportement responsable ? Écomégot vous dit tout !

Le mégot de cigarette, une source de pollution pour les océans

Présence de matières plastiques dans les filtres de cigarette

Les mégots de cigarettes sont composés de matière plastique, plus précisément d‘acétate de cellulose. L’acétate de cellulose est un type de plastique dérivé de la cellulose, une substance naturelle présente dans les plantes. Il est couramment utilisé dans l’industrie du tabac pour fabriquer les filtres de cigarettes. Les mégots de cigarettes ne se dégradent pas complètement, mais se désintègrent en petits fragments appelés « microplastiques » au contact de l’eau.

Des milliers de substances chimiques dans les mégots de cigarette

Lorsqu’il rentre en contact avec l’eau, un mégot libère 250 substances chimiques, dont :

  • le plomb ;
  • l’uranium ;
  • le cyanure ;
  • le cadmium ;
  • l’arsenic ;
  • le chrome.

 

Ces mégots sont non biodégradables et mettent beaucoup de temps à se décomposer dans l’environnement. Mais comment se retrouvent-ils dans les océans ?

Les mégots de cigarettes jetés dans les rues et les environnements urbains sont emportés par les eaux de pluie et le vent jusqu’aux systèmes d’égout. Ils terminent ainsi leur course dans les rivières, les lacs et les océans. Une fois dans l’eau, ces substances chimiques dangereuses peuvent se disperser, contaminant ainsi l’écosystème aquatique, nuisant à la vie marine et affectant potentiellement la qualité de l’eau potable.

Pollueur-payeur : la responsabilité des industriels du tabac

La responsabilité des industriels du tabac en ce qui concerne la pollution causée par les mégots de cigarette est un sujet débattu. Qu’est-ce que le principe du pollueur-payeur ? C’est un concept qui suggère que ceux qui causent la pollution doivent être tenus responsables de ses conséquences et de ce fait, contribuer financièrement à sa résolution. Néanmoins, l’application de ce principe aux industriels du tabac dans le contexte des mégots peut être complexe.

En effet, les industriels du tabac sont les auteurs de la conception et de la production des cigarettes et des filtres. Les fabricants de cigarettes pourraient tout à fait être tenus responsables de la pollution causée par les mégots, car le produit final contient des matériaux toxiques et non biodégradables. Ils entretiennent également la promotion et la vente des cigarettes, qui contribuent directement à la quantité de mégots présents dans l’environnement et dans l’eau.

En suivant cette logique, il peut être difficile de mettre en œuvre le principe du pollueur-payeur dans ce contexte. Attribuer directement la responsabilité de la pollution des mégots à un fabricant spécifique reviendrait à tracer chaque mégot jeté sur la voie publique, ce qui est malheureusement encore inexécutable.

Sensibiliser les fumeurs sur l'impact environnemental des mégots de cigarette

Si le concept du pollueur-payeur est aujourd’hui difficilement applicable aux industriels du tabac, il est crucial de susciter une prise de conscience et un comportement responsable des consommateurs, à travers la mise en lumière de l’impact des mégots sur l’environnement et de leur contribution massive à la pollution de l’eau et du sol. D’après des chercheurs de l’université Anglia Ruskin, la germination de l’herbe en présence de mégots est réduite de 10% et que la longueur de ses pousses est également réduite à hauteur de 13%.


Cendriers de poche ou encore cendriers extérieurs : plusieurs équipements sont mis à disposition pour y déposer les mégots de cigarette. Nous pouvons progressivement réduire la pollution causée par les mégots et il est de notre responsabilité de préserver notre planète et de créer ensemble des espaces zéro mégot.

Aller au contenu principal